SUAIO
Campus Moulins - Rez de Chaussée du bâtiment C, 1 place Déliot
59000 Lille
Tél. : +33 (0)3 20 96 52 80
Fax : +33 (0)3 20 96 52 88
Contact

Comment devenir orthoptiste ?

  • Le métier :


Spécialiste de la gymnastique des yeux, l'orthoptiste rééduque les muscles de l'oeil afin de corriger les troubles de la vision des enfants, des adultes, et des personnes âgées. Il intervient aussi après un accident, une intervention chirurgicale, et auprès des personnes malvoyantes. Il travaille sur prescription médicale et exerce donc en liaison avec les autres professionnels de la santé.

Dans un 1er temps, il reçoit les patients afin d'effectuer un bilan orthoptique, examen indispensable pour l'évaluation des capacités visuelles et des troubles à traiter. Plusieurs critères seront pris en compte lors de ce bilan, tels que la pathologie, les plaintes décrites, l'âge, et les activités professionnelles du patient. Les observations qui en découlent permettent alors à l'orthoptiste d'établir un diagnostic et d'établir un projet de rééducation ou de rééadaptation sur mesure.

Les séances de rééducation orthoptique doivent permettre de rééduquer la fonction visuelle défaillante. Le praticien fait travailler les muscles de l'oeil, un peu à la façon d'un kiné, grâce à différents exercices adaptés. Le plus souvent, la rééducation rétablie ou améliore l'équilibre et l'efficacité de la vision, prévient parfois une aggravation et supprime la gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne.

La réadaptation de la fonction visuelle chez les malvoyants atténue le handicap et favorise l'acquisition ou le maintien de leur autonomie. Ils apprennent à utiliser au mieux les capacités visuelles dont ils disposent.

La très grande majorité des orthoptistes (80%) travaillent en libéral dans leur propre cabinet ou en collaboration avec un médecin ophtalmologiste. Les autres, salariés, occupent un poste dans un hôpital, un établissement d'accueil pour personnes en situation de handicap, un centre de soins, ou encore un cabinet médical. Dans la Fonction Publique, ils sont reconnus de catégorie B.

Dans le secteur hospitalier, un débutant perçoit un salaire mensuel brut, primes et indemnités non comprises, d'environ 1600 euros. En libéral, les rémunérations dépendent du nombre d'actes effectués.

  • Pré-requis :

Des qualités humaines et relationnelles, ainsi que le sens de l'écoute sont autant d'atouts pour s'épanouir dans ce métier. Il est également indispensable d'être à la fois patient et dynamique afin de donner confiance aux patients et d'obtenir de bons résultats. Enfin, la rigueur et la précision technique permettent, lors du 1er examen, de diagnostiquer le défaut visuel, et de mettre en place les exercices de correction les plus adaptés.

  • Etudes et diplômes :

L'orthoptie est une profession de rééducation réglementée du secteur paramédical. C'est donc un métier de "responsabilité paramédicale".

Pour exercer, il faut donc être titulaire d'un diplôme d'université de niveau bac +2 : Le certificat de capacité d'orthoptiste.

La formation est ouverte aux titulaires d'un bac, de préférence S, ayant satisfaits à un examen d'entrée qui se déroule généralement début septembre. Ce concours, basé sur le programme de terminale scientifique, comprend 2 épreuves écrites (sciences de la vie et physique), et un oral destiné à évaluer les connaissances générales et les aptitudes psychophysiques des candidats.

La formation d'orthoptiste se déroule en 3 ans dans l'une des 15 unités de formations et de recherche (UFR) de sciences médicales et techniques de réadaptation. Les études comportent un enseignement théorique et pratique, ainsi que des stages hospitaliers dans un service d'ophtalmologie. Le programme de formation porte sur l'anatomie, la physiologie de l'oeil, la pathologie et l'instrumentation, les méthodes d'examen de la vision et les techniques de rééducation.

Après 4 années de pratique, l'orthoptiste peut préparer le diplôme de cadre de la santé. Ce titre lui permet d'encadrer un service dans un centre de soins ou de former de futurs collègues. Après 5 années d'expérience dans des fonctions d'encadrement auprès de personnes inadaptées, ils peuvent être candidats aux stages organisés pour préparer le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement pour enfants inadaptés.

 

Les liens utiles :

Ecole d'orthoptie de Lille : Faculté de Médecine Henri Warembourg - Pôle Formation (université Lille 2) 59045 Lille cedex tél : 03.20.62.76.71 ou CHRU de Lille Hôpital Claude Huriez - service ophtalmologie - Place de Verdun 59037 Lille cedex tél : 03.20.44.41.81 - site internet : http://medecine.univ-lille2.fr/orthoptie/
Dossier de candidature à télécharger sur le site : https://candidatures.univ-lille2.fr/inscriptions/bapp/interface/accueil/

Forum de l'Association des étudiants en orthoptie de Lille
Liste des prépas "orthoptiste" dans l'académie de Lille
Liste des organismes de formation d'orthoptiste en France
Liste des prépas à l'entrée en école d'orthoptie en France
La page des orthoptistes de France : (orthoptie.net) - actualité, infos sur les diplômes...
Syndicat national Autonome des Orthoptistes
Association française des orthoptistes
Syndicat des orthoptistes de France

 

Complément d'infos sur le métier :

ONISEP
L'étudiant
CIDJ
France 5 Emploi