SUAIO
42, rue Paul Duez
59000 Lille
Tél. : +33 (0)3 20 96 52 80
Fax : +33 (0)3 20 96 52 88
Contact


Comment devenir Greffier ?

  • Le métier

             Le greffier est un maillon essentiel de la procédure judiciaire. Ce fonctionnaire de l'Etat, recruté et nommé par le Ministère de la Justice a pour rôle d'assister le Juge, et d'authentifier les décisions de justice par sa présence ou sa signature. Il est donc garant du respect des règles de procédure. Sans lui, tout acte juridique ne pourrait pas être considéré comme valable. Il est nommé auprès d'une juridiction, et il est chargé de gérer et de préparer les dossiers pour les Juges.

             Sa présence aux audiences est obligatoire. Il doit retranscrire les débats et les conclusions du Magistrat. Il prévient les différentes parties des dates d'audience, dresse les procès verbaux, rédige les actes de justice en notifiant l'intégralité des débats, et constitue les archives. En effet, il accueille et informe le public et peut même être amené à délivrer des copies des différentes pièces ou actes.

               En 2009, on compte 12900 greffiers et greffiers en chef. Ils travaillent dans toutes les juridictions administratives et judiciaires. La profession, représentée par 87% de femmes, manque de personnels, et le Ministère de la Justice prévoit de recruter dans les années à venir.
             Le salaire d'un greffier en début de carrière est de l'ordre de 1500 euros bruts par mois. En fin de carrière, il gagne environ 2500 euros bruts par mois.
                L'évolution de carrière vers un poste de "greffier en chef" est possible par le biais d'un concours interne. Il est également possible de passer le concours interne de l'ENM.

 

  • Pré-requis

                Le greffier doit être rigoureux, méthodique, avoir le sens des contacts humains. Il doit être pédagogue lorsqu'il s'agit de faire comprendre au public un langage juridique souvent complexe.  Il doit faire preuve de patience et de discrétion, et également avoir des connaissances en droit civil, pénal et public.  Par ailleurs, il doit savoir être rapide dans la rédaction des notes d'audience.

 

  • Etudes et diplômes

                  Il faut réussir le concours d'entrée (catégorie B) à l'Ecole Nationale des Greffes (ENG) de Dijon.  En théorie, un baccalauréat (de préférence ES), permet de s'inscrire au concours. Mais, en réalité, les candidats qui réussissent ce concours ont au moins un niveau bac +2 en droit au minimum, et, dans la plupart des cas sont titulaires d'une Licence Droit.

                La formation de greffier dure 13 mois pendant lesquels les élèves stagiaires sont rémunérés. Elle se compose de la manière suivante :

                          - 11 semaines de cours théoriques à l'ENG.
                  - 31 semaines de stages pratiques en juridiction (Tribunal d'Instance, TGI, Conseil des prud'hommes, Cour d'appel...).
             
                       et 5 semaines de stage de préaffectation à effectuer selon la spécialité définie et les résultats obtenus.

                   Puis, une fois titularisé, et après la prise de fonction :

                  - 4 semaines de formation continue, en alternance dans l'une des spécialisations envisageables (l'accueil, les nouvelles technologies, la gestion et la communication, les procédures administratives, juridiques et communautaires).

 

 

Rédacteur : Jean-Christophe DERIAU

Janvier 2009