SUAIO
42, rue Paul Duez
59000 Lille
Tél. : +33 (0)3 20 96 52 80
Fax : +33 (0)3 20 96 52 88
Contact

Comment devenir inspecteur des impôts ?

 

  • Le métier

              L'inspecteur des impôts a pour rôle de vérifier les sommes déclarées par les contribuables, les professions libérales, et les entreprises. Le contrôle fiscal est sa mission principale. Il doit éplucher leurs comptes. Toutefois, son action n'est pas uniquement répressive. En effet, il demande également en cas de besoin le remboursement d'une partie des sommes versées quand l'erreur sur le montant des impôts à payer vient de l'administration. Il vérifie que les déclarations fiscales correspondent parfaitement à l'activité développée par la société concernée. Il est généralement spécialisé dans un domaine, comme par exemple l'impôt sur le revenu, les impôts locaux, l'impôt sur les grandes fortunes, sur les sociétés... Il peut recevoir des particuliers dans le but de les informer et de les aider à remplir leurs déclarations fiscales.
           S'il est spécialisé dans le cadastre, il exerce une mission de recensement du patrimoine ou  de gestion des plans cadastraux.

                Il travaille dans un centre des impôts ou dans un service de direction.
             Il gagne environ 1600 euros bruts par mois en début de carrière. Il peut faire évoluer sa carrière vers un poste d'encadrement supérieur, et accéder au grade d'inspecteur divisionnaire ou inspecteur principal.

 

  • Pré-requis

               L'inspecteur des impôts doit aimer les chiffres, être diplomate, rigoureux, avoir des compétences en droit, en comptabilité et en fiscalité. mais il doit également avoir le sens des contacts humains, et apprécier de mener des investigations et d'être à l'écoute des autres.

 

  • Les études et diplômes

               L'accès à ce métier se fait par le biais d'un concours administratif  de catégorie A très sélectif. Le nombre de postes ouverts au concours en 2010 était de 820 places, dont 410 au concours externe au niveau national. Il est ouvert aux titulaires d'un bac +3. Toutefois, afin de pouvoir réussir ce concours, les parcours conseillés sont plutôt d'un niveau master (bac +4) :

        - en IEP
        - Master Droit
        - Master en Sciences Economiques
        - Master en Mathématiques

                 Après l'obtention du concours, il faut suivre une formation rémunérée en tant qu'élève fonctionnaire pendant une année.

 

  • Les liens utiles

    • IPAG de Lille 2 : Institut de préparation à l'administration générale  - préparez-vous aux concours administratifs, découvrez les formations proposées à Lille 2  en savoir plus

    • Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie en savoir plus

    • Direction générale des finances publiques : liste des équivalences, conditions et nature des épreuves du concours... en savoir plus

    • Annales des concours des années précédentes : annales, aides à la préparation, calendrier des concours, descriptif des concours... en savoir plus

    • Calendrier des concours en savoir plus

    • Ecole nationale des Impôts : elle est située à Clermont-Ferrand - Tél : 04.73.34.48.00

 

Rédacteur : Jean-Christophe DERIAU

Avril 2011