SUAIO
42, rue Paul Duez
59000 Lille
Tél. : +33 (0)3 20 96 52 80
Fax : +33 (0)3 20 96 52 88
Contact

 

 

Comment devenir chirurgien dentiste ?

 

  • Le métier

            La mission principale du chirurgien dentiste est de soulager les douleurs dentaires, réparer, et embellir les sourires de ses patients. Equipé d'appareils très coûteux et à la pointe de la technologie, il traite les maladies des dents, des gencives, et des mâchoires.
           Après avoir posé un diagnostic, il élimine une carie, consolide une dent, soigne un abcès dentaire, pose une prothèse ou un implant tels que des bridges, couronnes, ou dents sur pivot. Il fait des piqûres dans les gencives pour anesthésier, pose des pansements et des plombages, il est amené à extraire des dents, et à pratiquer de véritables actes chirurgicaux comme la réparation d'une fracture de la mâchoire ou la réalisation d'une greffe osseuse, ou de gencive par exemple. Il effectue également des radiographies, et prescrit des médicaments.

            Il peut avoir à gérer des tâches administratives s'il travaille en libéral. Il a aussi un rôle de conseil et de prévention en matière d'hygiène bucco dentaire.Il peut par exemple proposer d'effectuer un détartrage afin de prévenir les risques de problèmes dentaires. Son inscription à l'ordre national des chirurgiens dentistes est obligatoire pour exercer la profession.

          On compte environ 40 000 chirurgiens dentistes en France. Etant donné le nombre important de praticiens qui doivent partir à la retraite ces prochaines années, cette profession a besoin de jeunes diplômés. Environ 90 % des chirurgiens dentistes exercent dans un cabinet privé. Beaucoup d'entre-eux s'associent avec des confrères afin de diminuer leurs charges, et amortir leurs investissements coûteux en matériel. Les autres, exercent dans des hôpitaux, centres de soins, ou encore au service de santé des armées.

          Le chirurgien dentiste doit sans cesse se former et s'adapter à l'évolution des techniques et des appareils de soins.
          S'il travaille en libéral, son salaire varie en fonction de l'importance de sa clientèle, et de ses honoraires. Il peut gagner entre 3000 et 6000 euros bruts par mois. Sinon, s'il est salarié, il gagne entre 2800 et 3500 euros bruts par mois.
       Enfin, il peut se spécialiser en orthodontie ou parodontie, mais également devenir enseignant-chercheur ou cadre de la fonction publique hospitalière.

 

  • Le pré-requis

          Le chirurgien dentiste doit avoir le sens de l'écoute, être résistant physiquement, rassurant, minutieux, très habile de ses mains, attentif, curieux car il doit approfondir en permanence ses compétences et acquérir de nouvelles technique de soins, et enfin, avoir un bon niveau en sciences.

 

  • Les études et diplômes

             Après un bac S de préférence, il faut compter entre 6 et 8 ans d'études pour obtenir le diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire. Le cursus se déroule en 3 cycles :

             - Le 1er cycle dure 2 ans. La 1ère année, commune aux études de santé (sage-femme, médecine, pharmacie, kinésithérapie) est sanctionnée par un concours très sélectif. Le nombre de places est déterminé par le numérus clausus. Celui-ci est fixé par l'Etat chaque année. Il est de 1154 places pour l'année universitaire 2009/2010, soit une augmentation de 57 places par rapport à l'année précédente. En fonction de son rang de classement, l'étudiant peut ou non, poursuivre son cursus en chirurgie dentaire.  Les études de chirurgie dentaire ne commencent donc vraiment qu'en 2ème année. L'achat d'une trousse nécessaire aux travaux pratiques est alors obligatoire. Certaines universités prêtent le matériel contre le dépôt d'une caution.

             - Le 2ème cycle dure 3 ans pendant lesquels les étudiants ont des cours théoriques, mais également une formation pratique avec des stages dans des services hospitaliers. La dernière année de ce cycle permet aux étudiants de réaliser un stage d'initiation à la vie professionnelle chez un chirurgien dentiste.

              - Enfin, le 3ème cycle peut durer de 1 à 3 ans. L'étudiant a la possibilité de choisir un cycle court en 1 an ou long en 3 ans.
              Pour le cycle court, une année suffit pour obtenir le diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire après la soutenance d'une thèse. Il peut alors exercer sa profession.
             Le cycle long, appelé également internat, est accessible par le biais du concours national. Il dure 3 ans, et mène à la carrière hospitalo-universitaire afin de travailler dans les hôpitaux. Les étudiants obtiennent alors une attestation d'études approfondies qui leur permet d'entrer dans le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche.
               
               Ensuite, le Certificat d'Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie (CECSMO) permet de se spécialiser en orthodontie (spécialiste du mauvais positionnement des dents). Il faut compter 4 années d'études supplémentaires à temps partiel après le 3ème cycle long.

 


Rédacteur : Jean-Christophe DERIAU

Avril 2010